lundi , 18 juin 2018
Accueil / ACTU / Tarn : le chat Tigrou blessé par balle, ses propriétaires portent plainte

Tarn : le chat Tigrou blessé par balle, ses propriétaires portent plainte

Jeudi 17 mai, Tigrou, un chat tigré s’est fait tirer dessus à Laboulbène (Tarn). Il a été pris en charge aux urgences d’une clinique vétérinaire castraise. Si son pronostic vital était plus qu’engagé, ce petit miraculé a survécu. Aujourd’hui, ses maîtres portent plainte.

« D’habitude, il rentre et il vient s’allonger sur moi », a raconté Patrick*, un père de famille qui, jeudi dernier, a cru vivre un véritable cauchemar. Ce jour-là, Tigrou, son petit protégé ne vient pas se blottir contre lui mais file aussitôt se cacher dans une petite pièce à l’arrière de la maison. « On a tout de suite vu que ça n’allait pas. Il agonisait, on a pensé à un empoisonnement », a confié Sophie, sa femme*.




« On ne savait pas si on allait l’opérer ou l’euthanasier »

Alors, ils n’ont pas réfléchi, le couple a pris la route, direction une clinique vétérinaire de Castres. À leur arrivée, et après une radio effectuée, le constat est sans appel, Tigrou a reçu une balle dans le thorax. « Quand j’ai vu ça, j’ai cru que j’allais m’évanouir… On s’attendait à tout sauf à ça. On ne comprend pas, on n’a rien vu rien entendu… », a confié Sophie, encore sous le choc. Son chat avait 10 % de chance de s’en sortir. « Il était très faible. On ne savait pas si on allait l’opérer ou l’euthanasier… », a expliqué la vétérinaire qui s’est occupée de Tigrou. Jusqu’à samedi, elle a attendu qu’il reprenne un peu de forces pour pouvoir procéder à l’opération qui a duré plus d’une heure. « Il fallait essayer, il fallait le sauver. Malgré une petite complication lorsqu’on a voulu récupérer la balle, Tigrou a été robuste. On a eu de la chance que ce soit ni la colonne ni le cœur de touché », a-t-elle confié.

Après cinq jours d’hospitalisation, mardi soir, Patrick et Sophie ont pu aller récupérer leur chat à la clinique. « Tu es un vrai petit guerrier toi », a lancé Patrick, ému de revoir son chat, miraculé. Pansements, points de suture… Aujourd’hui encore, Tigrou porte les séquelles de cet accident. Dans 10 jours, il reviendra à la clinique pour éventuellement refaire des examens et voir si tout va bien. En attendant, confinement – et « chouchoutage » – total.

La SPA et le maire alertés

Mais surtout, ses maîtres ne vont pas s’arrêter là. Révoltés par cette histoire, hier, ils ont porté plainte auprès des services de gendarmerie. Ils ont également décidé d’envoyer les images du scanner à la Société protectrice des animaux (SPA) et d’alerter le maire de leur village. « Ma priorité, ce n’est pas de trouver le coupable mais de lui faire peur pour éviter que ça recommence. On veut aussi prévenir les habitants du village », a expliqué Patrick, encore inquiet : « Plusieurs chats ont disparu dans le secteur. On aimerait comprendre ». La vétérinaire a confirmé : « On a beaucoup d’accidents comme ça. On a souvent des cas de « chats plombés » mais une balle de cette taille, c’est plus rare. »

*Les prénoms ont été modifiés




Écrit par Petnews

wavatar
La rédaction de Pet News....

Regardez également

Reims : Une femme condamnée pour avoir laissé mourir son chien

La propriétaire d’une chienne a été condamnée à trois mois de prison avec sursis par …