mardi , 25 septembre 2018
Accueil / ACTU / Mort horrible d’un chaton coincé dans le moteur d’une voiture !

Mort horrible d’un chaton coincé dans le moteur d’une voiture !

Malgré le chaton coincé dans son moteur, un automobiliste a choisi de démarrer… condamnant à mort le félin.

Des miaulements qui s’échappent du capot d’une voiture. C’est ce qui a attiré l’attention d’Annick et Caroline*, deux quinquagénaires châlonnaises, dimanche midi. Les deux femmes ne se connaissent pas mais se rapprochent ensemble de la Peugeot blanche d’où proviennent les cris de détresse, garée en face du magasin Nicolas, place de la République. Elles tendent l’oreille, se contorsionnent et concluent qu’un chaton est coincé dans le moteur de la voiture. Un petit mot sur le pare-brise, priant le conducteur de ne pas démarrer, confirme leur intuition.

« Il nous a dit « je vais pas me salir pour un chat ! » et il a démarré… »

Les Châlonnaises téléphonent aux pompiers, à la police municipale, la police nationale… «  Ils ne sont pas venus mais nous avons récupéré l’adresse du propriétaire du véhicule  », explique Caroline. Elle qui revenait justement d’un jogging part au pas de course sonner chez l’automobiliste. Personne ne répond, retour à l’auto. Sur Facebook, des internautes lancent un appel à l’aide et recherchent le propriétaire de la voiture.

Les minutes passent, les tentatives pour sortir le chaton se multiplient. Mais malgré la pâtée déposée sous le capot, les mains glissées entre la roue et la carrosserie, les mots doux et même la berceuse lancée par un des badauds sur son téléphone, rien n’y fait. Le félin est bel et bien coincé. Ses sauveurs prennent leur mal en patience, prêts à attendre des heures s’il le faut.

Une mort certaine sur la route de Fagnières

Mais voilà que le propriétaire arrive, un homme d’une trentaine d’années qui semble «  enquiquiné par la situation  ». Après une brève discussion et malgré les propositions des personnes présentes de démonter la roue pour accéder au chaton, l’homme grimpe dans sa voiture et… démarre.

«  Je n’ai même pas pu réagir, je n’y croyais pas. Il savait que le chat était là mais il l’a fait quand même !  », raconte Caroline. Le conducteur quitte son emplacement et s’en va, le félin toujours coincé dans le moteur. «  Il n’a pas dû vivre jusqu’à Fagnières (là où se rendait le conducteur), avec la chaleur et les gaz, la mort n’a pas dû être instantanée et les conditions… horribles…  », imagine la Châlonnaise.

Hier matin, toujours choquée, elle est allée porter plainte pour « acte de cruauté envers un animal domestique ». Annick et d’autres témoins sont prêts à appuyer la démarche. «  Les animaux ne sont pas des objets, il y a une loi qui le dit maintenant. » Elles comptent aussi alerter la Fondation Brigitte Bardot, 30 millions d’amis ou la SPA. Pour que la mort du petit chat ne reste pas impunie.



 

Écrit par Helene

wavatar
Par amour des animaux, pour les animaux.

Regardez également

Comment prendre la température de son chat ?

Comment savoir si votre chat a de la fièvre ? Son attitude est différente, il …