mardi , 25 septembre 2018
Accueil / SAUVETAGES / Dordogne (Sarlat) : opération sauvetage d’un chat enfermé sans nourriture

Dordogne (Sarlat) : opération sauvetage d’un chat enfermé sans nourriture

Depuis une semaine, à Sarlat, les voisins nourrissent l’animal sous la porte et une association cherche une solution : il est illégal d’ouvrir par effraction.

« C’est hypercompliqué », s’agace Myriam Roulland, la présidente de l’association sarladaise Pirate, qui vient en aide aux chats. Ce sont les voisins qui l’ont alertée. Depuis une semaine maintenant, ils entendent des miaulements provenant d’un appartement de leur résidence à Sarlat (24). Une chatte y est enfermée, seule, et ils la nourrissent avec des croquettes glissées sous la porte et lui donnent à boire avec une seringue.

Le locataire est parti en Corrèze depuis une semaine et ne répond pas aux sollicitations. L’office HLM qui gère l’appartement n’a pas le droit d’ouvrir la porte. « Les pompiers ne peuvent pas défoncer une porte, sinon le propriétaire peut déposer plainte, résume Myriam Roulland. Aucune loi n’autorise à entrer pour venir en aide à un animal. » Un huissier lui a même raconté le cas de chiens et de chats enfermés dans une maison que l’on pouvait voir s’entre-dévorer à travers une baie vitrée sans rien pouvoir faire.

L’association a contacté l’association 30 Millions d’Amis pour une aide, notamment sur le plan juridique. Ce vendredi, la présidente doit rencontrer le maire Jean-Jacques de Peretti qui en qualité d’officier de police pourrait mandater la police municipale afin qu’elle pénètre dans l’appartement et libère l’animal.



Écrit par Helene

wavatar
Par amour des animaux, pour les animaux.

Regardez également

Un chien est en train de se noyer quand son héros vient le sauver et la caméra a tout filmé

Laurie avait organisée une journée de jeux pour son chien Smokey avec son ami Remus. …