lundi , 20 août 2018
Accueil / ACTU / Un chien type Rottweiler se tue en tombant de la fenêtre du 3éme étage, acte de cruauté humaine malveillante ou pas ?
Le chien s’est écrasé derrière le banc après être tombé depuis une fenêtre située au 3 e étage de cet immeuble propriété de Neolia.

Un chien type Rottweiler se tue en tombant de la fenêtre du 3éme étage, acte de cruauté humaine malveillante ou pas ?

L’accident cristallise la colère des défenseurs de la cause animale, mais porte aussi l’exaspération des riverains de cet immeuble du quai de la Saline, excédés par l’attitude des propriétaires du rottweiler tombé du 3e étage.

Que s’est-il passé ce samedi matin dans cet immeuble du 13 b quai de la Saline ? Comment un chien de type rottweiler a-t-il pu basculer par la fenêtre, pour s’écraser mortellement trois étages plus bas ?

« J’ai beaucoup de mal à croire qu’il soit tombé tout seul », estime Nathalie Lippus, une militante de la cause animale qui, percevant les signes d’une maltraitance, a saisi la SPA et l’Association de défense et de secours des animaux de Sancey. Une agent de Neolia, le bailleur social en charge des lieux, qui s’est rendue dans l’appartement des propriétaires du chien hier, n’est pas loin de penser la même chose, notamment eu égard à la hauteur de la fenêtre. Les voisins directs s’avèrent plus circonspects vis-à-vis de l’hypothèse de l’acte humain malveillant. « J’ai vu le chien la tête dans le vide, il hurlait. Ça a duré un quart d’heure », raconte l’un d’eux. Une personne a bien tambouriné à la porte du logement en question, mais ses occupants étaient rassemblés dans l’appartement en face, qu’ils occupent également et dont les loyers sont acquittés par une association qui gère leur tutelle.

Des excréments de chiens dans l’appartement

À bout de force, l’animal s’est visiblement propulsé, au vu du point de chute. « Je suis allé chez eux pour leur dire qu’il était tombé de trois étages, ils sont descendus un quart d’heure plus tard ». « J’y suis allé tout de suite », objecte Georges, le père de famille dont trois des quatre enfants viennent d’être placés. Lui assure que son rottweiller, prenant appui sur une banquette, est tombé en aboyant après un petit chien circulant au bas de l’immeuble. Sauf… que l’appartement était vide de tout occupant et qu’aucun témoin ne fait mention d’un tel scénario.

Sans aucune certitude sur les circonstances de l’accident, l’épisode met en relief un véritable problème autour de cette famille. Accusée de nombreuses nuisances, mais surtout d’un manque d’hygiène criant. » On a eu des cafards à cause d’eux », s’inquiète une voisine, laquelle dit vivre « un enfer » avec des « chiens enfermés seuls qui hurlent toute la journée ». Sa dernière plainte auprès de la gendarmerie, pour menaces notamment, date de mai.

Neolia, après avoir fait auparavant intervenir pour société pour ramasser les poubelles qui pourrissaient dans le couloir, a dépêché une équipe la semaine dernière pour nettoyer l’un des deux appartements, peuplé d’excréments de chiens. Une pétition a circulé déjà. « Nous n’en pouvons plus, c’est infernal », confirme un riverain.

Du côté de Neolia, on prévient que le service hygiène interviendra à nouveau dans les logements.

Chez les défenseurs de la cause animale, on poursuit un autre dessein : récupérer le 2e chien, lequel n’est, en revanche, pas celui du couple incriminé, mais celui d’un des membres de la famille hébergé temporairement.



Écrit par Helene

wavatar
Par amour des animaux, pour les animaux.

Regardez également

Comment prendre la température de son chat ?

Comment savoir si votre chat a de la fièvre ? Son attitude est différente, il …