lundi , 20 novembre 2017
Accueil / ACTU / Picardie : Un chien trouvé enfermé dans une cage et jeté dans un l’étang !!!

Picardie : Un chien trouvé enfermé dans une cage et jeté dans un l’étang !!!

Un ancien garde-chasse a fait une macabre découverte mercredi 16 août à Cambron, à quelques kilomètres d’Abbeville. Ce jour-là, à 20 heures, Claude Leblond, 1er adjoint au maire, reçoit un appel téléphonique surprenant. « J’étais en compagnie du maire lorsque nous avons été prévenus par un habitant de la commune, ancien garde-chasse, qu’un chien avait été retrouvé noyé dans l’étang communal. Je suis immédiatement parti pour faire le constat et prendre des photos, raconte Claude Leblond. Le chien avait été enfermé dans une cage de 30 cm de long, avant d’être jeté dans l’étang, c’était horrible à voir. Il y avait une odeur nauséabonde et ses yeux commençaient à sortir ».




Pour l’adjoint au maire, c’est certain, ce serait un acte volontaire : « Si le chien était mort avant d’être placé dans la cage, les gens ne s’en seraient pas débarrassés comme cela. C’était vraiment un geste barbare ».

La SPA a récupéré la cage

« Nous avons récupéré la cage et l’attache. Vous imaginez le chien était non seulement enfermé mais il était aussi attaché à la cage », s’affole Janina Pereira, directrice du refuge d’animaux de Bugny-Saint-Maclou. « Nous avons un monstre qui sévit dans le secteur », ajoute-t-elle. L’auteur du crime n’aurait donc laissé aucune chance de survie à l’animal.

Du côté de la date à laquelle le crime aurait été commis. « C’est difficile à dire car le pauvre chien était dans un triste état, mais je pense que c’est au minimum 72 heures avant que nous ayons reçu l’appel », explique l’adjoint au maire de Cambron.

Au lendemain de la découverte, l’animal a été enterré à proximité de l’étang. Une plainte va être déposée par la municipalité dans les jours qui viennent.

Une histoire macabre qui vient tristement faire écho à celle de Camon (est d’Amiens) quand, mercredi 16 août également, un chien lesté par une pierre attachée à sa laisse, avait été retrouvé noyé dans la Somme.

De l’animal à l’homme

Existerait-il un lien entre la cruauté envers les animaux et celle envers les êtres humains ? Très peu d’études existent sur le sujet en Europe et dans l’Hexagone. Mais voilà un exemple, outre Atlantique, qui parle de lui-même. Lycée de Columbine, USA, 20 avril 1999. Eric Harris et Dylan Klebold abattent froidement 12 élèves et un enseignant et blessent 20 personnes avant de se donner la mort. Par la suite, aux USA, de nombreuses études ont été menées pour comprendre les caractéristiques des tueurs de masse ou des tueurs en série. Ces dernières dévoilent que la cruauté envers les animaux peut constituer un important marqueur de violence envers des êtres humains. En effet, nous apprenons via le site internet huffingtonpost, qu’une enquête réalisée en milieu carcéral auprès de 36 détenus pour meurtres a révélé que 36 % d’entre eux disaient avoir tué et torturé des animaux durant leur enfance, et 46 % avaient commis ces actes de cruauté durant l’adolescence…

Un acte de barbarie puni par la loi Suivant l’article 521-1 du code pénal, toute personne commettant un acte de cruauté ou de maltraitance sur un animal encourt une peine de prison pouvant aller jusqu’à deux ans d’emprisonnement et une amende de 30 000 €.



Écrit par Helene

wavatar

Par amour des animaux, pour les animaux.

Regardez également

Prévenir l’asthme chez l’enfant !!! en adoptant un chat

Vous pouvez désormais essayer de prévenir l’asthme chez votre enfant. Il suffit d’adopter un animal …