lundi , 22 janvier 2018
Accueil / ACTU / Paris : ce chien détecte les cancers du sein

Paris : ce chien détecte les cancers du sein

Nykios, un berger malinois de 3 ans, est l’un des gagnants du «trophée des chiens héros» décerné ce mois-ci pour la première fois. Il a la faculté de déterminer si une femme est atteinte d’un cancer du sein.

La compétition qui récompense les chiens ayant fait preuve de courage ou servant la société au quotidien s’est déroulée pour la première fois à Paris, le 7 décembre dernier. Parmi les trois chiens récompensés en Ile-de-France par la Société centrale canine, Nykios, un jeune chien parisien, est le lauréat de la catégorie «chien détecteur de maladies».

Le berger malinois de 3 ans possède en effet la faculté de déterminer si une femme est atteinte d’un cancer du sein ou non. Entraîné durant 6 mois par un expert cynophile de l’Institut Curie, dans le Ve arrondissement de Paris, le chien a pris part au projet KDog, qui souhaiterait voir développer le dépistage précoce du cancer par «l’odorologie canine».

Ce projet est né d’un constat : les chiens sont capables de sentir les cellules cancéreuses, car elles dégagent une odeur particulière. Le dépistage canin étant beaucoup moins coûteux que les autres types de dépistage, il pourrait pousser les femmes, notamment dans pays en voie de développement, à venir se faire dépister. Pour ce projet, l’Institut Curie a fait le choix du berger malinois : «un chien joueur, nécessité absolue pour l’entraînement, mais surtout un chien à l’odorat très fin», explique Clara Guillemin, chargée de projet KDog. Nykios a été selectionné sur casting : «Il est un parfait amoureux du travail ! Il ne se laisse jamais perturber» commente son parrain à l’Institut, Emmanuel Klein, «d’ailleurs, ses parents étaient aussi chiens renifleurs».



«S’il détecte une tumeur, il fait un marquage franc»

Comment ça marche ? Des lingettes sont posées le temps d’une nuit sur les seins de femmes dites saines, et d’autres, atteintes d’un cancer. Nykios renifle. «S’il détecte une tumeur, il fait un marquage franc, autrement dit il s’assoit jusqu’à ce qu’on lui donne une récompense», souligne Clara Guillemin. Durant son apprentissage, le chien a pu obtenir des taux de réussite allant jusqu’à 100% !

Fort de son succès, Nykios «pourrait bien devenir le premier chien dépisteur en France», poursuit Clara Guillemin. Prochaine étape : une étude clinique sur 3 ans avec 1000 volontaires, dont Nykios serait l’acteur principal. «Le projet est en attente de financements. Il devrait démarrer courant 2018», indique le parrain du héros.

De nouvelles expérimentations ont également débuté avec des femelles malinoises, ou d’autres races comme le springer. Pour autant, Nykios reste le grand espoir de l’Institut Curie, pour que peut-être, le KDog devienne un jour une méthode de dépistage agréée.

Les deux autres lauréats d’Ile-de-France

Titan a reçu le trophée de la catégorie « chien de la sécurité privée ». Avec sa maître chien Alexandra Cosson, de Seine-Saint-Denis, le berger belge de 4 ans s’assure de la sécurité des voyageurs et des agents du RER A. Et l’animal sait se montrer dissuasif quand il le faut : parmi ses exploits, il a réussi à dissuader un homme de porter des coups de ciseaux à un autre passager. Diesel, berger belge malinois, a reçu son trophée à titre posthume : chien d’assaut au sein de l’unité d’élite du Raid (Essonne), il est tombé sous les balles le 18 novembre 2015, lors de l’assaut de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) visant Abdelhamid Abaaoud, coordinateur des attentats qui avaient touché Paris cinq jours plus tôt. Diesel a reçu le trophée de la catégorie « chien d’intervention », prix spécial du jury, « pour son courage et son dévouement qui ont touché la France entière ».

Écrit par Helene

wavatar
Par amour des animaux, pour les animaux.

Regardez également

Narbonne : Un chien abandonné dans une cour au milieu de ses excréments

C’est une association d’enquêteurs, spécialisés dans la maltraitance des animaux, qui ont donné l’alerte.. Les …