lundi , 23 avril 2018
Accueil / ACTU / Les Français importent de plus en plus de chiens et de chats

Les Français importent de plus en plus de chiens et de chats

Avec plus de 65 millions d’animaux de compagnie, dont 13,5 millions de chats et 7,3 millions de chiens, la France se place en tête des pays d’Europe possesseurs d’animaux de compagnie. Et les Français sont prêts à tout pour avoir la race de leur choix, même à importer en fonction des effets de mode.

La société I-CAD, qui gère le fichier national d’identification des animaux carnivores domestiques en France, a publié, ce vendredi, une étude sur les importations d’animaux domestiques. L’étude révèle qu’en 2016, 32.885 chiens et chats ont été importés en France par des particuliers et professionnels animaliers. C’est 17 % de plus qu’il y a quatre ans.

Parmi les 27.296 chiens, les races les plus importées par les particuliers sont le chihuahua, le yorkshire terrier, le bouledogue français, le berger allemand et le spitz. Quant aux 5.589 chats qui sont arrivés sur le sol français, c’est l’européen, le maine coon, le british shorthair, le bengal et le persan qui ont eu le plus la cote.

«C’est la loi de l’offre et de la demande. Quand des races sont à la mode, il y a plus de demande en France et les gens sont parfois obligés d’en acheter à l’étranger. Il y a aussi des races plus recherchées, spécifiques, comme le berger allemand très demandé par la police», a expliqué à l’AFP Dorothée Dorée, directrice déléguée de l’I-CAD.

Dans le trio de tête des pays exportateurs, la Belgique, l’Espagne et le Portugal arrivent dans cet ordre tandis que les chats sont originaires eux en majorité de Belgique, de Russie et d’Espagne.



Des importations soumises à des règles

Et selon l’I-CAD, qui possède un ficher de plus de 16 millions d’animaux identifiés, un particulier ne peut pas importer plus de cinq animaux (sauf dérogation) ni des chiens dits dangereux de première catégorie ou «chiens d’attaque» et les animaux non identifiés par un tatouage ou une puce.

L’importation d’animaux domestiques en France est soumise à des règles, dont l’objectif est de limiter les risques sanitaires, rappelle l’I-CAD. Ils doivent notamment être identifiés par puce électronique ou tatouage (si lisible) et réalisé avant le 3 juillet 2011 et être vaccinés contre la rage.

L’I-CAD a enregistré dans ses fichiers, cette même année, 750.000 chiens et 110.000 chats, la population canine identifiée s’élevant aujourd’hui à 10 millions de chiens et 6 millions de chats en France.

Écrit par Petnews

wavatar
La rédaction de Pet News....

Regardez également

Yvelines : Il écrase son chien sur le mur sous les yeux de ses enfants

L’homme, déjà écroué pour violences conjugales, devra répondre du meurtre d’un chiot devant le tribunal. …