mercredi , 23 mai 2018
Accueil / ACTU / Le Maroc continue à fusiller ses chiens errants avant le passage de la FIFA pour bien paraître

Le Maroc continue à fusiller ses chiens errants avant le passage de la FIFA pour bien paraître

On avait vu la Russie le faire. Cette fois, c’est au tour du Maroc.

De nombreux résidents et touristes ont dénoncé le fait que des chiens errants étaient tués au Maroc depuis le 5 avril dernier alors que le pays, candidat à l’organisation de la Coupe du monde 2026, doit accueillir une délégation de la FIFA les 17 et 18 avril.

« J’ai assisté à une capture par des pêcheurs du village qui ont traîné un chien sur plusieurs mètres dans un filet. Mais maintenant, ils tirent à vue et récupèrent les cadavres pour qu’on ne prenne pas de photos. Je n’ose même plus sortir le soir, c’est mal éclairé, ça peut tirer de n’importe où. Et les gens n’osent rien dire, sinon la police viendra sonner à leur porte », a raconté une Française résidente du village de Tamraght, à 20 Minutes.

Pourtant, plus de 1000 chiens errants ont récemment été vaccinés et stérilisés.

« Ils sont hyperdomestiqués, tout le monde connaît leurs noms, on fait des siestes avec eux, ils nous accompagnent à la plage, au restaurant, ils nous escortent le soir », explique la jeune femme, dont l’identité est protégée.

Elle a aussi affirmé que « des témoins ont découvert un charnier, creusé à la pelleteuse aux abords de la plage d’Aourir », et que 40 à 50 chiens seraient tués chaque nuit depuis une semaine.

Sur certaines images diffusées par la population, on voit même des cadavres de chiens empilés et du sang dans les rues.

Mais rien n’a encore été confirmé malgré les très nombreux témoignages de citoyens et de touristes.

« Ce sont des particuliers qui ont partagé des photos et vidéos d’abattage de chiens sur les réseaux sociaux. Lorsque l’association, qui dispose d’une convention avec le Conseil communal d’Agadir, observera des pratiques pareilles, elle communiquera via son représentant les informations recueillies », a expliqué l’avocat de l’association de défense des animaux à La Dépêche.

Une pétition a été créée en ligne afin que cesse ce massacre et elle a amassé près de 19 000 signatures au moment d’écrire ces lignes.

La FIFA prendra une décision le 13 juin prochain afin de déterminer si le Maroc sera retenu, face à la candidature conjointe États-Unis/Mexique/Canada.



Écrit par Helene

wavatar
Par amour des animaux, pour les animaux.

Regardez également

Reims : Une femme condamnée pour avoir laissé mourir son chien

La propriétaire d’une chienne a été condamnée à trois mois de prison avec sursis par …