samedi , 20 janvier 2018
Accueil / ACTU / Le chien “Hasko” mangeait des tuiles pour se nourrir !! le maître condamné

Le chien “Hasko” mangeait des tuiles pour se nourrir !! le maître condamné

Pouillé. Un agriculteur a été condamné pour avoir laissé son chien sans eau ni nourriture. Il mangeait des pierres et des tuiles.

Il n’avait plus que la peau sur les os. Des os si saillants qu’ils semblaient prêts à lui crever la peau. Aujourd’hui Hasko est bien requinqué, le poil épais et brillant. Comme un chien nourri et choyé.

Tout l’inverse des sévices et actes de cruauté reprochés à Sébastien, un Poitevin de 37 ans jugé hier au tribunal correctionnel pour des faits remontants au début de l’année près de Saint-Julien-l’Ars.

“Il suppliait d’être délivré”

Le 9 mars dernier le SPA de Poitiers se rend à Pouillé avec la gendarmerie pour découvrir un chien de 5 ans dans un état déplorable.
« Le vétérinaire a estimé qu’Hasko n’avait pas de problèmes digestifs mais qu’il souffrait de dénutrition sévère probablement due à un défaut d’alimentation », expliquent les deux responsables du SPA venues hier à la barre du tribunal correctionnel.

Aux gendarmes, son maître, un agriculteur de Tercé, expliquera qu’il laissait un seau de dix litres rempli de croquettes à son berger malinois, ainsi qu’une gamelle d’eau. Et que, depuis quelques semaines, il l’avait négligé.

Cette version, le SPA n’y croit pas vu l’état du malinois. « On a vu dans ses excréments qu’il avait mangé des cailloux et des morceaux de tuiles. Hasko va peut-être bien maintenant, mais il ne fait plus confiance à l’être humain. Ce chien suppliait d’être délivré. On en a marre de voir cela. On ne réclame pas des dommages et intérêts, on réclame l’application de la loi. »

Le procureur requiert une amende et dix ans d’interdiction de détention de tout animal. Et la confiscation d’Hasko placé chez un comportementaliste. Il ne pourra jamais être adopté par une famille.

Les sévices, les actes de cruauté, M Pascale Debernard les conteste. Elle parle de négligence. « Il était débordé, il avait des problèmes personnels. Ce chien, c’était son chien de garde, il l’avait depuis des années sans problème. Il n’a pas voulu lui faire de mal. Il ne s’est pas rendu compte. »

Aujourd’hui, le SPA espère que les gens n’hésiteront pas à signaler des cas similaires. « Ce sont des témoignages qui resteront anonymes », assure Caroline Langlois qui préfère que les propriétaires se signalent lorsqu’ils rencontrent des difficultés.

Hier, Sébastien a été condamné à 1.000€ d’amende. Il ne peut plus détenir d’animal durant cinq ans. Et Hasko est confisqué et confié au SPA.

 

 



Écrit par Helene

wavatar
Par amour des animaux, pour les animaux.

Regardez également

Des chiens morts ils étaient si affamés qu’ils ont tenté de manger une bouilloire avant de mourir.

Deux chiens souffraient tellement de malnutrition que ceux-ci ont désespérément tenté de manger une bouilloire …