lundi , 20 août 2018
Accueil / ACTU / La Ciotat – Bouches-du-Rhône : des chats pris pour cibles par un mystérieux tireur

La Ciotat – Bouches-du-Rhône : des chats pris pour cibles par un mystérieux tireur

Depuis deux mois, les agressions, voire les disparitions, se multiplient du côté de Fontsainte poussant les habitants de ce quartier tranquille à monter au créneau

« Il a été tiré avec du plomb de carabine en plein poumon ! Ça a été fait pour tuer ! » lance sans équivoque et assez remonté, Bruno, habitant du quartier de Fonsainte, en parlant de « l’épreuve » qu’a subi, il y a maintenant un peu plus d’un mois, un de ses quatre chats, Silvio, un jeune et joli félin affectueux âgé d’à peine un an. En effet, le 25 juin dernier, sa femme Sylvette et lui ont retrouvé, devant la grille de leur maison, leur compagnon à poil dans un piteux état. L’animal est blessé et souffre le martyre.

Après l’avoir amené chez le vétérinaire, le couple ciotaden découvre alors qu’il a été pris pour cible par un tir de carabine à plomb ! Une situation étrange et qui met le couple en rogne. Ils déposent alors plainte à la Police nationale le 13 juillet pour essayer d’élucider cette affaire et aussi faire la lumière sur ce(s) présumé(s) tireur(s). Serait-ce qu’un simple jeu estival pour adolescent en manque de sensation ou une véritable chasse aux chats organisée pour limiter les déplacements des chats errants?

Le couple ciotaden reste interloqué en tout cas de cette situation d’autant qu’il n’en est pas à sa première « épreuve » du genre. Quelque temps auparavant en effet, c’est un autre de leurs chats, Caramel, qui lui a disparu sans laisser de traces.

Une étrange camionnette

Des situations bien étranges pour ce quartier résidentiel de la ville connu pour paraître bien calme. Peut-être un peu trop ? Sylvette, remontée contre ces actes de lâcheté perpétrés envers ses animaux, a décidé de mener « son » enquête. « Ça doit être quelqu’un du quartier, qui connaît les lieux car nos chats ne s’aventurent pas loin » assure-t-elle. Via les réseaux sociaux et les blogs locaux, elle se rend compte que d’autres actes similaires se multiplient dans le quartier depuis quelques semaines. En recoupant ses infos, elle se rapproche de Chantal, une habitante de la Cadière qui, elle, gère une association.




Un nouveau chat retrouvé mort

Si pour l’instant, l’enquête n’a encore rien donné, la mobilisation s’organise dans le quartier pour débusquer le ou les individus à l’origine du tir et les modes opératoires ont quoi qu’il en soit peut-être déjà changé. En effet, il y a quelques jours, c’est au fond d’une poubelle cette fois, qu’un nouveau cadavre de chat ensanglanté a été découvert par Chantal et Sylvette. Une énième victime pour un feuilleton estival qui dure depuis bien trop longtemps.

L’atout de la stérilisation

Afin de limiter les déplacements intempestifs de nos compagnons domestiques (et la propagation de maladies) la SPA, en lien avec les mairies, organise des campagnes de stérilisation. Elles s’organisent soit par le biais de conventions signées avec les associations locales, soit directement par le biais d’émission de bons de stérilisation. Les chats sont capturés par les équipes de la SPA, stérilisés et identifiés, puis relâchés dans leur environnement. Une opération adéquate limitant ainsi les reproductions incontrôlées et pourquoi pas, les comportements agressifs de certaines personnes à la vue des représentants de la racine féline ? www.la-spa.fr



Écrit par Helene

wavatar
Par amour des animaux, pour les animaux.

Regardez également

Comment prendre la température de son chat ?

Comment savoir si votre chat a de la fièvre ? Son attitude est différente, il …