lundi , 20 novembre 2017
Accueil / ACTU / Adolphe survit à deux balles de carabine mais risque d’être amputé d’une patte !

Adolphe survit à deux balles de carabine mais risque d’être amputé d’une patte !

Deux balles pour le chat Adolphe. Adolphe (et non Adolf) est un adorable chat noir et blanc d’un an et demi – «  son nom, c’est juste une blague à cause de sa petite tache noire sur le museau qui lui fait comme une petite moustache  », soulignent ses propriétaires soucieux de faire comprendre leur trait d’humour. Le minou a été touché à deux reprises par des tirs de carabine vingt-deux long rifle. Une balle dans l’abdomen, une autre dans la patte. Et ça, ça ne les fait pas rire du tout.

« Il est revenu couvert de sang »

«  Ce jour-là, il y a un mois environ, il était sorti le matin comme à son habitude, soulignent Stéphanie et Jacques Carbonnet, par ailleurs patrons de la boulangerie de Wizernes. Vers 14 h il est revenu couvert de sang. » Le chat est conduit en urgence chez le vétérinaire. Par chance, les balles l’ont transpercé mais n’ont touché aucun organe vital. Son abdomen est recousu. C’est plus compliqué pour la patte. «  L’os se reforme bien, mais si les terminaisons nerveuses ne fonctionnent plus, il devra être amputé  », expliquent ses maîtres.

« J’étais en rage quand j’ai vu qu’on avait fait ça à mon chat. »

Ils ont déjà déboursé plus de huit cents euros de frais vétérinaires pour leur animal. Mais ce n’est pas ce qui les chagrine le plus. «  J’étais en rage quand j’ai vu qu’on avait fait ça à mon chat  », raconte Stéphanie. Elle adore les animaux, et plus particulièrement ses deux chats et ses deux chiens. « Le lendemain au magasin, les clients ont vu que je n’étais pas dans mon assiette, raconte la boulangère. Je leur ai expliqué ce qui s’était passé. Ils étaient horrifiés et me demandaient des nouvelles tous les jours. » Depuis, quelques photos et un petit carnet de bord informent les clients du rétablissement du petit chat. Trouvé tout bébé aux abords de la boulangerie il y a un an demi, Adolphe en est aujourd’hui devenu la mascotte.

Ces attentions mettent du baume au cœur des propriétaires mais n’apaisent pas leur colère. Ils ont de forts soupçons sur l’origine des tirs et ont déposé plainte au commissariat pour que lumière soit faite sur cette affaire. L’enquête est en cours.

 

Écrit par Petnews

wavatar

La rédaction de Pet News….

Regardez également

Prévenir l’asthme chez l’enfant !!! en adoptant un chat

Vous pouvez désormais essayer de prévenir l’asthme chez votre enfant. Il suffit d’adopter un animal …