mercredi , 25 avril 2018
Accueil / ACTU / 200 chats empoisonnés à Saint-Pierre la Mer : « J’ai vu un homme achever mon chat » Toujours a la recherche du tueur !

200 chats empoisonnés à Saint-Pierre la Mer : « J’ai vu un homme achever mon chat » Toujours a la recherche du tueur !

Que se passe-t-il donc dans cette station du littoral ? Depuis le début de la semaine et semble-t-il encore bien plus longtemps, les empoisonnements de chat se multiplient à Saint-Pierre la Mer, précisément dans le secteur de la résidence Saint-Pierre.

Alors qu’affluent les témoignages de propriétaires d’animaux victimes, la SPA (qui doit se rendre sur place) affirme que ce dramatique phénomène a pris des proportions plus horribles encore, avançant le chiffre de 200 victimes félines. Parallèlement, un autre riverain raconte les circonstances particulièrement barbares dans lesquelles son propre chat a trouvé la mort. L’homme a déposé plainte, qui s’ajoute à celle de l’Association des chats errants.



« J’ai vu un homme achever mon chat »

Sa voix tremble de colère d’indignation et de dégoût. Christian Gagnepain, conseiller municipal de Fleury raconte la scène dont il a été témoin vendredi soir : « Il était 22 h 30, j’étais chez moi lorsque j’ai entendu des aboiements. Je suis sorti dans le jardin et j’ai assisté à une scène bizarre. Je n’en croyais pas mes yeux. Un homme, accompagné de deux chiens de défense, donnait des coups de talons sur quelque chose. Puis je l’ai vu s’essuyer les pieds. Les chiens aboyaient. Comme je ne distinguais pas ce que c’était, je suis descendu, mais le temps que j’arrive sur place, le propriétaire des chiens était parti. Alors je me suis baissé… et j’ai vu mon chat. C’était mon chat, écrasé ! »

Le lendemain matin, Christian Gagnepain a amené le corps du chat au vétérinaire pour faire dresser le constat de la boîte crânienne défoncée avant de déposer plainte auprès de la gendarmerie.

« Je suis profondément choqué par cette violence. Je ne comprends pas. A-t-il voulu achever ce que ses chiens avaient commencé ? ». Le témoin accablé poursuit : « Je suis parti à sa recherche, j’ai fait le tour du quartier en vain. Les chiens auraient dû être muselés. Je veux juste avertir les habitants qu’un homme promène deux chiens sans muselière à 22 h 30 ».

Christian Gagnepain, qui siège au conseil municipal ne pense pas que ce fait de violence ait un rapport direct avec les morts des chats dans la commune : « Les autres a priori ont été empoisonnés… »



Écrit par Petnews

wavatar
La rédaction de Pet News....

Regardez également

Quatre mois après sa disparition, la chienne « Peach » perdue à Paris retrouvée… à Rouen !!!

Sophie et Lucas n’avaient pas revu leur chienne Peach depuis le réveillon de Noël 2017 …